Le blog ELVI Immobilier

Toutes les infos sur l'immobilier en général

Archive pour mai, 2014

Les différents signes qui disent que vous allez vous faire cambrioler… ou pas !

Posté : 5 mai, 2014 @ 10:55 dans Non classé | Pas de commentaires »

Cela vous est peut-être déjà arrivé, ou vous  l’avez peut être vu parmi les nombreux documentaires d’enquêtes qui passent souvent à la télévision, le cambriolage est un fléau auquel n’importe qui peut être confronté. Les footballeurs marseillais ne nous diront pas le contraire !

Aujourd’hui, la gendarmerie nationale a dévoilé via son compte Facebook le petit dictionnaire des cambrioleurs. En termes d’efficacité, il ne faut jamais chercher trop loin, c’est ce que font les cambrioleurs avec cette technique pour le moins archaïque de symboles marqués à la craie, au sol, sur un mur ou une porte de l’habitat qu’ils ont pour cible.

Comme le faisait nos ancêtres à l’époque des Hommes de Neandertal, il y a des milliers d’années de cela, les cambrioleurs s’informent par des symboles. « Ici, il y a de l’argent », « femme seule », « rien à prendre » ou encore «  attention, chien ! »  Sont ainsi exprimés par des dessins.

Méfiez-vous donc d’un rond dessiné devant chez vous, car celui-ci désigne peut-être « Maison Bienveillante », d’un « D » qui signifie « à cambrioler le Dimanche » ou d’un losange qui signifie « Maison inoccupée ».

Mais ne les sous-estimez pas, ils se servent aussi des réseaux sociaux. Selon une étude de l’assureur américain Hiscox, 78% des cambrioleurs utiliseraient actuellement les réseaux sociaux pour observer et choisir leur victime.

Ils se servent des informations telles que la destination et les dates de vos prochaines vacances, la prévision d’un petit weekend loin de la maison etc.

Afin de connaitre le moment propice pour s’introduire chez vous.

Petits conseils : en cas d’appels anonymes, de prospectus au pied de votre porte, de symboles à la craie ou autre ou même de démarchages commerciaux douteux, prévenez la Police.

image

L’agent immobilier doit évoluer !!

Posté : 2 mai, 2014 @ 2:59 dans Non classé | Pas de commentaires »

Le manque de professionnalisme des acteurs du marché dont L’illustration parfaite en est le boom du marché online (internet) ou tout et son contraire vous est proposé est un véritable appel à la refonte du système de la profession !

L’agent immobilier doit évoluer et s’adapter aux conditions actuelles du marché. Aller sur le terrain, avoir une démarche proactive, comprendre les attentes des clients sont autant de démarches actives simples qui doivent redevenir une priorité pour le professionnel.

 LA différence c’est l’accompagnement ! L’agent immobilier doit-être le lien qui garantit la bonne exécution de la vente, de la rentrée du mandat après estimation jusqu’à la signature de l’acte authentique. Il doit s’occuper de faire réaliser  toutes les démarches obligatoires pour la vente (diagnostics) et de récupérer un maximum d’informations sur le bien à vendre (Plans, cadastre, servitudes, PLU, Priff etc..).Ceci lui permet de constituer un dossier solide sur chaque bien qu’il propose à la vente dans son portefeuille.

Thierry

Crédit immobilier, tour d’horizon des conditions d’emprunt en 2014

Posté : 2 mai, 2014 @ 9:29 dans Non classé | Pas de commentaires »

Posté le 7 avril 2014 dans la catégorie Questions d’argent et de droit par Marion

Plus que jamais, devenir propriétaire est au cœur des aspirations des Français. Baisse des prix, attractivité des taux, frilosité des banques et conjoncture économique flottante… Est-ce le bon moment pour se lancer dans un projet immobilier ? Pour faire un petit point bien utile sur les conditions d’emprunt cette année, suivez le guide !

Des taux historiquement bas (pour le moment)

Nous l’évoquions le mois dernier, les taux fixes des crédits immobiliers sont toujours au plus bas pour le plus grand plaisir de ceux qui sont en train de négocier leur prêt. Si les taux variables semblent avoir perdu de leur éclat dans ce contexte, les études prouvent, en revanche, que choisir cette option peut s’avérer plus économique sur la même période d’emprunt.

Encore une fois, même si ces taux sont attractifs, il ne faut pas oublier que les établissements bancaires et financiers se gardent le droit d’établir un pourcentage en fonction du profil des emprunteurs.

Crédit immobilier

Le profil type de l’acheteur

Contre toute attente, les observations sur le sujet prouvent que si l’âge de l’emprunteur moyen a quelque peu augmenté au fil des années, son niveau de revenu est également… en hausse ! Il y a encore 10 ans, l’âge moyen était de 34 ans alors qu’en 2013, il est passé à 37 ans. Cette enquête, commandée par Empruntis, prouve également qu’en 2013, les foyers qui ont acheté en passant par un emprunt bénéficiaient d’un revenu moyen de 4500 euros/mois, contre 3600 euros en 2006, ce qui explique notamment que les aspirants à la propriété ont eu plus de temps pour épargner et capitaliser un apport plus important que par le passé.

Le prêt à 110 %, quèsaco ?

C’est le prêt tout désigné pour ceux qui souhaitent acheter sans apport. En plus de l’argent prêté pour acquérir le bien, l’emprunt englobe assurances, frais d’agence et de notaire. Même si c’est une opération risquée pour le prêteur, elle n’est pas impossible à mettre en œuvre dans la mesure où votre profil inspire confiance. À défaut d’un apport personnel, le prétendant idéal doit disposer d’une situation professionnelle au beau fixe, extrêmement stable, ainsi que de mouvements de compte en banque irréprochables. En revanche, avec ce genre de prêts, ne vous attendez pas à bénéficier de larges options (pas d’exonération des frais de remboursement anticipé ni d’option de transfert de prêt).

Le choix du bien à acheter est également un facteur de taille car en cas d’impayés, il sera mis en vente par le prêteur pour lui permettre de recouvrer ses fonds. Ainsi, un logement bien situé et en bon état est une garantie idéale pour une revente rapide et rentable. A contrario, une fermette à retaper, même si elle est de moindre valeur, sera bien plus difficile à financer.

Les critères idéaux pour emprunter

Même si les banques se défendent d’écarter d’emblée certains profils, il y a évidemment plusieurs aspects pris en compte pour inspirer confiance et obtenir un prêt. La priorité est donnée aux personnes en CDI et dont les comptes ne font pas de « montagne russe » à longueur d’année. Payer rubis sur l’ongle son loyer est également un facteur sécurisant pour le prêteur, qui ne devrait pas faire obstacle à une mensualité d’un montant plus ou moins équivalent. Néanmoins, même si vous êtes en capacité de payer un loyer exorbitant par rapport à vos revenus, aucun établissement ne vous accordera de prêt mensuel au-delà de 33 % de vos revenus.

Enfin, n’oubliez pas de démontrer votre capacité à épargner. Cette réserve d’argent, en dehors de l’apport, vous permettra de parer à tous les imprévus et toutes les obligations qui vous incombent dès lors que vous deviendrez propriétaires (travaux de copropriété, charges, mises aux normes etc.).

Et vous, accéder à la propriété, est-ce une priorité pour vous cette année ? Pour ceux qui ont emprunté en 2014, la démarche vous a-t-elle semblé laborieuse ? Faites-nous part de votre expérience et de vos conseils avisés, le blog est là pour ça !

12
 

JJB,BJJ,Kimono jjb,gi jiu j... |
L'offshore et la fisca... |
Le blog du salon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Idabox
| Un républicain libéral en c...
| The Teamwork Project