Le blog ELVI Immobilier

Toutes les infos sur l'immobilier en général

Arnaque à la location de vacances : les pièges à éviter

Classé dans : Non classé — 5 juin 2014 @ 16 h 27 min

Arnaque à la location de vacances : les pièges à éviter tumblr_inline_n619knkP3V1ru4913

Grandes vacances, ponts, en cette fin de mois de Mai vous préparez surement vos séjours ensoleillés à la recherche de l’offre la plus intéressante rapport qualité/prix pour passer des vacances de rêves.

Pour ce faire vous allez surement passer par un portail d’annonces sur internet qui vous proposera des offres plus alléchantes les unes que les offres.

Les mésaventures étant fréquentes dans les domaines de la location estivale, la Chambre nationale des huissiers de justice a livré ses conseils pour déjouer les arnaques des locations saisonnières sur Internet.

Tout d’abord, quelles sont les plus fréquentes?

-         Le bailleur se volatilise après le versement de l’acompte.

-         L’adresse email du propriétaire a été piratée par des escrocs.

-         Le bien est déjà loué

-         Le logement n’existe pas.

-         La location ne correspond pas au descriptif de l’annonce

Afin de les déjouer, la chambre nationale des huissiers de justice préconise :

-         Méfiez-vous des prix trop attractifs, qui sont souvent des pièges

-         Vérifiez les coordonnées du bailleur, si c’est un professionnel par le biais du registre du tribunal de commerce

-         Sillonnez les forums, afin de jauger de la réputation du loueur

-         N’acceptez pas de payer un acompte supérieur à 30% du montant total de la location.

-         Assurez-vous que le mode de paiement est sécurisé, évitez donc les mandats cash

-         Demandez un contrat de location écrit, La loi (arrêté n° 25305 du 16 mai 1967) l’impose. Il doit être rédigé en deux exemplaires et signé par les deux parties.

-         Vérifiez s’il contient des clauses abusives

-         Demandez un état des lieux détaillé en présence du bailleur

-         En cas de problème, demandez un remboursement ou un rabais, Si le bien n’est pas conforme au descriptif ou révèle des vices non signalés empêchant l’usage normal et paisible de la location, l’article L. 121 – 1 du code de la consommation (applicable aux professionnels et aux particuliers) prévoit des sanctions pour pratique commerciale trompeuse.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

JJB,BJJ,Kimono jjb,gi jiu j... |
L'offshore et la fisca... |
Le blog du salon |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Idabox
| Un républicain libéral en c...
| The Teamwork Project