Le blog ELVI Immobilier

Toutes les infos sur l'immobilier en général

louer meublé ou vide ?

Classé dans : Non classé — 17 juin 2014 @ 14 h 47 min

Avant de prendre la décision de louer vide ou meublé, étudiez votre situation, vos besoins et votre patrimoine. Voici quelques éléments d’information pour vous guider dans votre choix.

Le bail

Le bail de la location vide est de 3 ans. Le propriétaire peut donner congé au terme du contrat avec un préavis de 6 mois. Le locataire peut le faire à tout moment et dispose de 3 mois (ou 1 mois, en cas de mutation par exemple). Le bail de la location meublée est quant à lui d’1 an. La durée du préavis est réduite à 3 mois pour le propriétaire et 1 mois pour le locataire.
Pour les deux types de location, le motif du congé donné au locataire doit être légitime et sérieux (l’inexécution de l’une de ses obligations, la reprise ou la vente du logement).

Le régime fiscal de la location vide

Les revenus de la location vide sont assimilés à des revenus fonciers avec deux régimes d’imposition possibles :
- Le micro-foncier, si les revenus locatifs annuels nets sont inférieurs à 15 000 € par an. Il permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 30 %. Ce régime ne permet pas de réduire certains frais et charges.
- Le réel s’applique si les revenus locatifs annuels bruts dépassent 15 000 €, ou à la demande en dessous de cette somme. Certaines dépenses peuvent être déduites, comme celle liées aux travaux d’amélioration.

Le régime fiscal de la location meublée

Les revenus de la location meublée sont assimilés à des revenus industriels et commerciaux avec également deux régimes d’imposition possibles :
- Le micro-BIC (Bénéfices industriels et commerciaux), si les revenus des loyers et charges bruts annuels représentent moins de 32 600 €. Avec un abattement forfaitaire de 50 %, l’imposition ne s’effectue que sur 50 % des recettes.
- Le réel : pour des revenus supérieurs à 32 600 €, ou à la demande en-dessous de cette somme. Les frais et charges peuvent être intégralement déduits des recettes.

Le profil de logement

Un logement de petite taille, de type studio ou F2, se prêtera plus facilement à une location meublée et attirera plus particulièrement les étudiants, expatriés ou travailleurs en transit professionnel. Alors que pour un bien plus grand, à partir du F3, la location vide peut s’avérer plus judicieuse, notamment pour une famille possédant ses propres meubles.

Les avantages et inconvénients de la location vide et meublée

Sur le plan juridique, la location meublée est plus souple et représente certains avantages fiscaux. Elle permet de pratiquer des loyers généralement de 10 à 30 % supérieurs à ceux de la location vide. En revanche, elle représente un risque élevé de vacance locative à cause du changement fréquent des locataires. Enfin, l’entretien s’avère souvent onéreux et la dégradation des biens accélérée.

Le cadre juridique de la location vide est quant à lui plus contraignant pour le propriétaire. Elle apporte une meilleure sécurité des loyers grâce à une rotation plus lente des locataires. Les loyers pratiqués sont moins élevés mais les frais de gestion et d’entretien moins importants pour ce type de location.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

JJB,BJJ,Kimono jjb,gi jiu j... |
L'offshore et la fisca... |
Le blog du salon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Idabox
| Un républicain libéral en c...
| The Teamwork Project