Le blog ELVI Immobilier

Toutes les infos sur l'immobilier en général

Les agences immobilières restent un maillon central

Classé dans : Non classé — 18 juin 2014 @ 11 h 17 min

Au travers d’une étude  sur le comportement des porteurs de projets immobiliers,ces derniers font majoritairement appel aux professionnels lorsqu’ils vendent ou recherchent un bien.

agence-immobiliere-touraine-id509

Bonne nouvelle pour les professionnels de l’immobilier : la proportion des Français faisant appel à une agence ne faiblit pas. D’après une étude menée en décembre par A vendre A louerauprès de 1000 internautes porteurs de projets immobiliers durant ces 12 derniers mois, 62 % des vendeurs poussent les portes d’une agence. Les potentiels acquéreurs sont, quant à eux, 54 % à avoir ce même réflexe. « C’est principalement pour profiter du carnet d’adresses d’un professionnel et avoir une juste estimation de leurs biens que les vendeurs se tournent vers des agences », commente Didier Monnet, directeur commercial du pôle annonces des Pages Jaunes. Les motivations des potentiels acheteurs sont sensiblement les mêmes : 60 % des sondés citent le portefeuille de biens comme principal atout des agences. Alors que le marché immobilier se tend, ils sont par ailleurs 28 % à solliciter les agences pour trouver plus rapidement à se loger. D’après l’étude, les français s’adressent, en moyenne, à quatre agences immobilières pour les accompagner dans leur projet. A l’inverse, les vendeurs et les acquéreurs refusant de faire appel à un professionnel avancent les commissions des agences – jugées trop élevées – comme principal frein (54 % et 60 %). « L’engouement pour les sites d’annonces de particuliers est unanime. Ils ont tendance à cannibaliser l’activité des agences immobilières », décrypte-t-il.

La notoriété du réseau : un critère décisif

Sans surprise, Internet reste le canal préféré des porteurs de projets immobiliers. Ce sont via les moteurs de recherche (38 %) et les sites de petites annonces (37 %) que les vendeurs et les acquéreurs découvrent les agences. Lorsqu’ils choisissent leurs partenaires, les critères de disponibilité et d’accueil (47 %) ainsi que de notoriété de l’enseigne (37 %) sont chers à leurs yeux, d’après l’étude.« Il est intéressant de remarquer que c’est la notoriété de l’enseigne, et non de l’agence elle-même, qui influence la décision des porteurs de projets et que les honoraires pratiqués par les professionnels ne sont cités que par 29 % des sondés », souligne Didier Monnet. De leur côté, les agents immobiliers s’appuient sur plusieurs leviers de communication pour démarcher leurs prospects : 49 % utilisent le téléphone, 35 % déposent des flyers dans les boîtes aux lettres et 34 % envoient des mails. Des stratégies pas toujours comprises par les particuliers puisque 34 % des sondés déclarent avoir la sensation d’être trop sollicités par les professionnels de l’immobilier. « Pour faciliter la prise de contact avec les porteurs de projets et développer leur collecte de mandats, les agents doivent aujourd’hui optimiser leur visibilité via des supports de communication pertinents, travailler leur référencement naturel mais aussi tenter de se démarquer de la concurrence », conclut Didier Monnet.

2 commentaires »

  1. Dieter dit :

    J’ai vendu un bien en mai et la commission de 5% est devenue HT
    J’ai loué un bien en juin. Et le bail comporte une clause (abusive ?)?concernant le matériel électro_ménager)
    L’agence ne me rappelle pas pour m’expliciter la clause s’exonérant de responsabilité.
    Mon ancien syndic ne répondait jamais aux lettres des copropriétaires.
    Un code de déontologie dans la loi Alur?
    La règle est que, sans sanction, on fait ce qu’on veut dans ce métier.
    Tous les coups sont permis….

    • Thierry dit :

      Bj
      Je te réponds tardivement car très occupé depuis le début de saison.Je ne comprends pas tes problèmes,notre profession est une des plus encadrée juridiquement.
      La commission est notée TTC sur un mandat de vente elle peut être négociée à la baisse lors d’une vente mais surement pas à la hausse!.
      Les clauses concernant les délais et modalités de vente doivent y être inscrites aussi,C’EST LA LOI !!
      Concernant la clause « Abusive » du matériel Electro-ménager,de quoi s’agit-il exactement?,as tu bien lu les conditions de bail avant de signer?
      Tu peux te retourner auprès de l’ADIL de ton département pour te défendre.
      toutes les professions ont leurs « brebis galeuses » ne nous mets pas tous dans le même panier!
      Merci pour ton commentaire
      Thierry

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

JJB,BJJ,Kimono jjb,gi jiu j... |
L'offshore et la fisca... |
Le blog du salon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Idabox
| Un républicain libéral en c...
| The Teamwork Project