Le blog ELVI Immobilier

Toutes les infos sur l'immobilier en général

Assurance de prêt immobilier : Comment les banques perdent peu à peu le monopole

Classé dans : Non classé — 5 février 2016 @ 17 h 41 min

Posté le 29 janvier 2016 dans la catégorie Je suis propriétaireQuestions d’argent et de droit par Logic-immo.com

Vous le savez : pas d’emprunt immobilier sans assurance. Mais ce que vous ignorez peut-être, c’est que vous n’êtes pas obligé de souscrire à celle que vous propose votre banque. A la clé, des économies significatives et des démarches pas aussi compliquées que l’on pourrait l’imaginer.

Property insurance and security concept. Protecting gesture of man and symbol of house. Wide composition.

Délégation d’assurance : mode d’emploi

Demander à votre banquier les garanties offertes par son assurance

Il est important de connaître les différentes dispositions que vous offre ce contrat ainsi que son montant mensuel. Vous pourrez alors vérifier que l’assurance concurrente propose les mêmes conditions et garanties que celles de votre banque.

Car attention, sans cela, votre établissement de financement est en droit de refuser votre dossier.

Comparer les assurances

Pas la peine d’y passer des semaines car bon nombre de sites spécialisés dans les assurances s’en chargeront eux-mêmes en vous proposant des comparatifs et ce, gratuitement. Pour mettre toutes les chances de vos côtés, choisissez les assurances qui vous protègeront le mieux dans les cas suivants :

  • Interruption de travail
  • Invalidité partielle
  • Perte d’autonomie
  • Et aussi, de décès

Remettre le dossier comparatif à votre banque

Une fois, que vous aurez trouvé le ou les bons contrats, il ne vous restera plus qu’à présenter à votre banquier la fiche d’informations et les différentes clauses comprises par l’assurance.

Il dispose alors de 10 jours ouvrés pour vous donner son accord. Dans le cas où votre demande serait refusée, il doit néanmoins justifier par écrit les différents points qui motivent sa décision.

 

Que faire si votre banquier refuse le contrat d’assurance que vous lui proposez ?

Si vous vous retrouvez dans le cas où votre établissement financier vous propose un taux d’emprunt intéressant mais refuse la délégation d’assurance, vous bénéficiez d’une autre alternative.

Grâce à la loi Hamon effective depuis le 26 juillet 2014, vous pouvez résilier ce contrat d’assurance à l’issue de 12 mois. Et pour que ce changement soit possible, les garanties du contrat concurrent doivent être au moins équivalentes à l’offre de votre banquier.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

JJB,BJJ,Kimono jjb,gi jiu j... |
L'offshore et la fisca... |
Le blog du salon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Idabox
| Un républicain libéral en c...
| The Teamwork Project